WILDSILKS recrute postdoc. en sciences des matériaux, processus de teinture des soies sauvages (H/F)

Site de candidature : https://emploi.cnrs.fr/Gestion/Offre/Default.aspx?Ref=UMR8170-ANNVAL-006

Date limite de candidature : 25 septembre 2023

Informations générales

Intitulé de l’offre : Post-doctorat en sciences des matériaux, processus de teinture des soies sauvages (H/F) 
URL publique de l’offre : /Offres/CDD/UMR8170-ANNVAL-006/Default.aspx
Référence : UMR8170-ANNVAL-006
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : vendredi 4 août 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d’embauche prévue : 1 octobre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2800 et 3300 € bruts mensuels selon l’expérience
Niveau d’études souhaité : Niveau 8 – (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés

Missions

Ce projet de recherche postdoctoral (projet TUSSA, TeintUre des Soies SAuvages), financé par le DIM PAMIR et adossé à l’ANR WILDSILKS, vise à mieux comprendre le processus de teinture des tissus patrimoniaux en soies sauvages ainsi que les phénomènes de dégradation des fibres colorées au cours du temps. Les missions consistent (1) à caractériser finement les réactions et interactions physico-chimiques entre les composés de la soie (protéines, minéraux, tannins) et ceux de la teinture (colorants, mordants), expliquant les différences de rendus colorés, et (2) à identifier les paramètres clés impactant la conservation des tissus en soie sauvage (changements de couleurs, perte de résistance mécanique), dans l’optique de proposer des recommandations pour leur conservation-restauration dans les collections muséales.

Activités

– Réaliser un panel d’échantillons modèles et appliquer des procédures de vieillissement artificiel
– Planifier et réaliser les caractérisations physico-chimiques des échantillons (spectroscopies vibrationnelles IRTF et Raman, colorimétrie, RMN en phases solide et liquide, essais mécaniques) ; analyse et exploitation des résultats
– Coordonner et suivre le projet avec les autres partenaires dans un cadre interdisciplinaire (physico-chimie, anthropologie, conservation-restauration)
– Rédiger des rapports d’avancement
– Valoriser les résultats : réaliser des communications orales dans le cadre de séminaires et de conférences internationales, rédiger des publications scientifiques

Compétences

Les candidats ou candidates doivent être titulaires d’une thèse de doctorat en chimie ou physico-chimie des matériaux. 
Une expérience en caractérisation des matériaux (spectroscopies vibrationnelles, colorimétrie) est nécessaire. 
Des connaissances et compétences expérimentales sur les matériaux protéiques, les colorants organiques et les vieillissements artificiels seront appréciées. 
Une expérience en RMN serait un plus appréciable ainsi qu’un intérêt et/ou une expérience dans le cadre d’études sur le patrimoine culturel et sa conservation. 
Il est attendu des candidat.es rigueur et autonomie, aisance en communications orale et écrite, ainsi que la capacité à travailler au sein d’une équipe interdisciplinaire internationale. 
Langues : Français C1/C2, Anglais B2

Attention : l’expérience doit être inférieure à 2 ans.

Contexte de travail

Le travail de recherche sera effectué en collaboration avec les membres de l’ANR ” Wildsilks” financé par l’ANR en 2020 (https://wildsilks.hypotheses.org/). Inscrit à la fois dans les sciences sociales et dans les sciences de la vie et des matériaux, le projet WILDSILKS étudie l’histoire, les productions actuelles, et le rôle que les soies dites « sauvages » peuvent jouer dans le déchiffrement des questions sociétales et environnementales. Le.la postdoctorant.e travaillera sous la direction directe du coordinateur de l’équipe « biochimie » de l’ANR WILDSILKS et du coordinateur général du projet. Le.la chercheur.se sera hébergé.e au Centre de Recherche sur la Conservation (CRC, UAR 3234, https://crc.mnhn.fr/fr) du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN, 57 rue Cuvier, 75005 Paris, France). Des déplacements occasionnels à Paris dans les laboratoires et institutions muséales partenaires (laboratoire SIMM de l’ESPCI Paris – PSL, musée national des Arts asiatiques – Guimet, musée du Quai Branly – Jacques Chirac) sont à prévoir. 
Le contrat sera de 18 mois et démarrera idéalement à compter du 1er octobre 2023 (au plus tard le 1er décembre 2023). Le salaire sera conforme aux grilles salariales du CNRS. De plus amples informations sur le projet et l’environnement de travail peuvent être demandées par courrier électronique via l’interface CNRSemploi.

Contraintes et risques

RAS. Il conviendra d’appliquer et de faire appliquer les règles d’hygiène et de sécurité du laboratoire.



Citer ce billet
Annabel Vallard (2023, 24 août). WILDSILKS recrute postdoc. en sciences des matériaux, processus de teinture des soies sauvages (H/F). ANR WILDSILKS. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vap2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search